Agriculture : Les mauvaises herbes causent 95 milliards de dollars de perte

Les mauvaises herbes représentent le principal fléau des cultures vivrières, causant chaque année près de 100 milliards de dollars de perte dans le monde, a affirmé l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Selon Land Care, une organisation de recherche environnementale néo-zélandaise citée par la FAO, les mauvaises herbes sont à l'origine de quelque « 95 milliards de dollars de pertes de production vivrière chaque année, contre 85 milliards de dollars pour les agents pathogènes, 46 milliards de dollars pour les insectes et 2,4 milliards pour les vertébrés ». Environ 70 milliards des pertes dues aux mauvaises herbes sont supportées par les seuls pays pauvres, selon l'organisation Land Care.

« Les sécheresses, les insectes et les maladies comme la grippe porcine captent l'attention du monde à cause de leurs effets impressionnants. Ce qui n'est pas le cas des mauvaises herbes. Elles causent des ravages sans faire de bruit, année après année », explique un expert de la FAO, Ricardo Labrada-Romero.

Les espèces les plus agressives de mauvaises herbes peuvent non seulement provoquer la perte totale des récoltes, mais aussi causer l'infertilité des champs durant de nombreuses années. La rotation des cultures et l'utilisation de semences non contaminées sont des techniques recommandées par la FAO en raison de l'augmentation constante de la résistance des mauvaises herbes aux pesticides.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier