Aller plus avant dans la formation « électricité »

CA 63 BOISSIER

Aller plus avant dans la formation « électricité »
A la demande des stagiaires qui ont suivi la formation électricité, la Chambre d'agriculture a organisé des rencontres chez deux d’entre eux

Les participants à la formation « Perfectionner ses compétences en électricité pour aménager en sécurité », ont exprimé le souhait d’aller plus avant, « de se rencontrer chez l’un d’entre nous, pour voir comment on fait sur sa ferme». Le service formation de la Chambre d'agriculture a donc organisé 2 visites. L’une chez Bernard Ménadier du Gaec de La Terrasse à Courpière, l’autre chez Jean-Christophe Guélon à Palladuc, sur le Territoire Dore Bois Noirs.

Aller plus avant dans la formation « électricité »

On regarde, on échange

Les participants ont ainsi examiné des réalisations sur le terrain, en présence de leur formateur Franck Megemont de l’AFPA, qui pendant 3 jours leur avait expliqué, via la théorie et la pratique, l’importance d’un poste « électricité » bien maîtrisé sur leur exploitation. Un stage qu’ils soulignent avoir « beaucoup apprécié, qui nous a vraiment apporté. Nous ne sommes pas devenus des électriciens bien sûr. A chacun son métier… Mais à présent on a une meilleure idée de ce qu’il faut faire et ne pas faire par nous même. Et pouvoir dire à l’électricien ce qu’on veut, mieux comprendre les devis. »

Lors de ces rencontres, ils ont analysé les installations électriques des 2 fermes, notamment celles des salles de traite, ont posé des questions sur la mise à la terre, échangé sur les règles de sécurité, les normes électriques, l’entretien des installations… Les discussions ont porté sur le choix du matériel, sur les projets de construction de certains d’entre eux, comme par exemple un projet de séchage en grange. Tous sont repartis en disant : « pourquoi pas une autre rencontre chez l’un d’entre nous, qui aura mis en pratique ce que l’on a appris ? »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier