AOP : La France perd la bataille du Gruyère

SC

Après une longue bataille contre les Suisses, les producteurs de Gruyère français renoncent, au seul profit de la Suisse, à détenir l'appellation d'origine protégée (AOP) « Gruyère français ». Ils se contenteront d'une indication géographique protégée (IGP).

Se rangeant aux recommandations de la Commission européenne, la filière française a décidé d'abandonner à la Suisse l'appellation d'origine protégée (AOP). Les Français ont informé les Suisses qu'ils renonçaient au label AOP pour se contenter du label d'indication géographique protégée (IGP). Les Suisses ont salué cette décision qui met fin à un conflit de trois ans. C'est « la solution la plus sage », a commenté le président du Syndicat interprofessionnel du Gruyère (SIG) Gabriel Moureaux, cité par le journal suisse « la Liberté ».

Les deux fromages, dont le goût et l'aspect diffèrent totalement, ont reçu une AOC dans leur pays respectif, en 2001 pour le suisse et en 2007 pour le français qui se caractérise par des trous. Les hostilités ont commencé quand la France a voulu l'Appellation d'origine protégée (AOP)* - équivalent de l'AOC mais au niveau européen - pour son fromage, provoquant l'ire des producteurs de la Confédération qui exportent de grandes quantités de leur fromage et dont les origines remontent au Moyen-âge.

Au printemps, le dossier français a été jugé faible par la Commission européenne, celle-ci estimant que « la zone d'affinage débordait très largement de la zone de production », contrevenant ainsi aux exigences de l'AOP. La Commission recommandait alors à l'hexagone de se contenter d'une IGP, moins prestigieuse mais qui permet toujours l'utilisation du nom. Ce que les producteurs français ont fini par accepter.

* Depuis 2002, un label ou une AOC ne peut exister sans être automatiquement inscrit respectivement en IGP ou en AOP.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires