Approximité.fr : créateur de liens

Loire-Atlantique Agricole www.agri44.fr

Approximité.fr : créateur de liens
Jean-François Hervé (à gauche) est le 100e adhérent de approximité.fr. Cette nouvelle adhésion a été fêtée à Béré par les élus et représentants de la chambre d’agriculture, dont Jacques Lemaitre, son président (2e à droite). © Loire-Atlantique Agricole

Le site approximité.fr vient de fêter l’arrivée de son 100e producteur : il s’agit de Jean-François Hervé, arboriculteur à Ruffigné.

Lancé il y a un an à peine, le site approximité.fr a été créé par les chambres d’agriculture des Pays de la Loire pour permettre aux particuliers et aux gestionnaires de restauration collective de trouver les coordonnées de producteurs fermiers et de transformateurs pratiquant la vente directe dans la région.
Depuis son lancement, le site progresse en nombre de visites et en nombre de producteurs proposant leurs produits. Il fonctionne particulièrement bien sur les départements de Maine-et-Loire et de Loire-Atlantique, sans doute parce qu’il est le relais de démarches locales engagées depuis plusieurs années.
Le 100e adhérent à s’être inscrit et à avoir référencé ses produits sur approximité.fr est Jean-François Hervé, producteur de pommes à Ruffigné. Cette 100e adhésion a été fêtée dans le cadre de la Foire de Béré, en particulier dans l’espace « Rencontres à la ferme », sur lequel était présent ce producteur.
« Pour moi, c’est un nouveau moyen de communication », confie Jean-François Hervé. L’arboriculteur, qui vend toute sa production en direct, constate qu’il a encore besoin de se faire connaître, en particulier de la clientèle des responsables de restauration collective. « C’est bien d’être référencé sur ce site. Cela peut permettre à certains gestionnaires de cantines de mieux connaître notre offre et de « franchir le pas ». »
En matière de restauration collective, Jean-François Hervé n’est pas vraiment un débutant : il participe déjà sur les opérations en cours sur le secteur de Châteaubriant. « La pomme est un produit facile à faire rentrer dans les menus des cantines On a un contact direct avec les cuisiniers et ils jouent vraiment bien le jeu. Le fait de discuter avec eux, de savoir ce qu’ils veulent faire du produit, permet de les orienter vers une variété ou une autre. De même, selon la saison, on ne va pas avoir les mêmes variétés. Les cuisiniers retrouvent cette notion de saisonnalité, et ils l’aiment ! »
Pour Annie Hupé, responsable du pôle « marchés et services de proximité » à la chambre d’agriculture, cette création de lien entre producteurs et con-sommateurs est totalement du ressort de l’institution dont elle est élue. Le site est d’ailleurs un bon relai de toutes les opérations engagées à l’échelle des communautés de communes : « Pour développer les circuits courts, la chambre joue bien son rôle. »

Catherine Perrot

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier