Arras : Des agriculteurs déversent des déchets « récoltés » dans leurs champs

Des agriculteurs du Pas-de-Calais ont déposé lundi devant la préfecture d'Arras dix à quinze mètres cubes de déchets ramassés ce week-end dans leurs champs pour dénoncer le « manque de civisme » des automobilistes qui jettent leurs ordures au bord des routes.

Bouteilles de verre, papiers gras, plastiques, appareils électriques... Une quinzaine d'agriculteurs ont déchargé avec soin devant l'entrée de la préfecture les déchets, préalablement triés et emballés dans des sacs plastique, a constaté un photographe. On trouvait même un vieux canapé parmi les ordures. Les agriculteurs de la FDSEA du Pas-de-Calais ont organisé samedi des opérations de ramassage dans leurs champs pour dénoncer cette pollution, de plus en plus présente selon eux, et qui leur coûte cher.

Un bout de plastique dans un camion de légumes peut suffire, selon eux, à entraîner le rejet de toute la cargaison par l'industrie agroalimentaire. Trente sept camions, soit plus de 600 tonnes de carottes, pois, pommes de terre ont été perdus sur les quatre dernières années dans le Nord/Pas-de-Calais, pour un préjudice de 125.000 à 130.000 euros, selon la FDSEA. Les agriculteurs, qui ont été reçus lundi en préfecture, réclament le retour des consignes sur les bouteilles en verre, le développement de plastiques biodégradables, plus de sensibilisation de la population, voire plus de répression.

« Il y a des comportements inacceptables » chez certains Français, a-t-on reconnu en préfecture, tout en soulignant qu'on ne pouvait pas mettre des gendarmes devant chaque champ.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier