Assises du bio : 12 millions supplémentaires pour l'agriculture bio

SC

Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, promet une enveloppe supplémentaire annuelle de 12 millions d'euros afin d'atteindre l'objectif fixé lors du Grenelle de l'environnement : tripler la surface des terres consacrées au bio en France d'ici à 2012 (de 2 à 6% de la SAU).

« Je compte sur cette mesure pour encourager, à partir de l'année 2009, l'engagement de surfaces plus importantes dans la conversion pour l'agriculture biologique », a déclaré le ministre qui inaugurait ce matin les deuxièmes Assises du bio.

Cette rallonge annuelle de 12 millions sera versée pendant trois ans et s'ajoutera à une enveloppe actuelle de 22 millions consacrée aux aides à la conversion pour les agriculteurs qui souhaitent se mettre à la production biologique.

100% des élèves formés au bio

Ce coup de pouce budgétaire va permettre de déplafonner les aides, jusqu'ici limitées à 7.600 euros par an et par exploitation. « J'ai compris que ce plafonnement était un frein, je l'ai levé », a souligné M. Barnier. L'objectif est d'inciter les exploitants de grandes cultures, comme les céréaliers, à se mettre au bio alors qu'ils n'y avaient jusque-là pas intérêt en raison du plafonnement.

Le ministre a par ailleurs confirmé le doublement du crédit d'impôt agriculture biologique, de 2.000 à 4.000 euros, proposé dans le cadre du Grenelle. Cette mesure prendra effet sur les revenus 2009.

M. Barnier est aussi revenu sur les mesures prises dans le cadre de l'enseignement agricole où désormais « 100% des élèves auront une formation à l'agriculture biologique au cours de leur cursus ». Il a confirmé l'objectif « particulièrement ambitieux », fixé par le Grenelle, qui prévoit d'introduire 20% de produits bio dans la restauration collective des établissements publics d'ici à 2012.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier