Association d'animaux trouvés morts : La filière équine mutualise les coûts d'équarissage

La Fédération nationale du cheval (FNC-FNSEA) a créé une association afin de mutualiser les coûts de l'équarrissage pour « pallier le désengagement prochain de l'Etat de ce service ».

Le service public d'équarrissage, créé en 1996 pour répondre à la crise de la vache folle, a entamé une réforme en 2003 qui porte sur la réorganisation de son financement entre l'État, les filières viandes et les éleveurs. Selon la FNC, les tarifs d'enlèvement seront de 500 à 1.000 euros la tonne dès juillet prochain, contre 250 euros auparavant.

Pour faire face à cette charge, la filière cheval, « déjà très fragilisée par la crise », a, à l'instar des éleveurs d'autres espèces, créé une Association d'animaux trouvés morts (ATM). Les cotisations des adhérents (18 à 70 euros par an) serviront à mutualiser les coûts de l'équarrissage.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires