Association : L'APLI dépose un projet d'Office national du lait

Des responsables de l'APLI, l'association de producteurs laitiers indépendant, ont déposé à Angers les statuts d'un nouvel « Office national du lait ».

L'APLI souhaite, d'ici la fin programmée des quotas laitiers, substituer cet office au Centre National Interprofessionnel de l'Économie Laitière (CNIEL) qui réunit actuellement transformateurs, coopératives et la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), la branche laitière de la FNSEA, qui est jugée « trop peu représentative » des agriculteurs.

Dans « l'Office national du lait », les syndicats minoritaires de producteurs laitiers seraient représentés, ainsi que les consommateurs et des élus, selon Paul de Montvalon, producteur angevin désigné président provisoire de cet office.

Selon l'APLI, le projet d'office aurait déjà réuni 12.000 promesses d'adhésions (sur près de 80.000 producteurs laitiers en France) représentant près de 4 milliards de litres de lait, soit 20% de la production nationale.

Mais les plus importants acteurs industriels n'ont pas donné leur accord. « Lactalis est un cas à part, mais on sait que Bongrain n'y est pas insensible. Et de petits industriels sont prêts à y aller », a affirmé M. de Montvalon.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier