Assurance récolte 2018 : un arrêté fixe les taux de subvention

LM

assurance récolte : des taux de subventions fixés par arrêté.

Afin d’inciter les agriculteurs à souscrire un contrat d’assurance multirisque climatique, le Gouvernement s’engage sur des taux d’indemnisation qui varient en fonction des garanties choisies.

« Le Gouvernement s’engage pour la 3e année consécutive à garantir un taux de subvention de 65 % des primes d’assurance pour le premier niveau de garantie (niveau socle) et de 45% pour le deuxième niveau (garanties complémentaires optionnelles), quel que soit le nombre total de souscriptions », annonce le ministère de l’Agriculture.

Depuis 2016, le contrat d’assurance multirisque climatique est subventionné par le fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) et s’articule autour de trois niveaux de garantie :

- Le niveau socle, subventionné à hauteur de 65%.

- Le deuxième niveau, subventionné à hauteur de 45%, propose des garanties complémentaires optionnelles : diminution de franchise, indemnisation des pertes qualitatives.

- Le troisième niveau n’est pas subventionné mais offre d’autres garanties : rachat de rendement, diminution des seuils de déclenchement, diminution de franchises, etc. 

Sur le même sujet

Commentaires 4

Dami85

Une assurance est toujours rentable que pour l'assureur. Faut pas rêver !!!!

PàgraT

A Farmer. Les producteurs laitiers américains se désengagent de l'assurance chiffre d'affaire; il faut arrêter de rêver à la philanthropie des assureurs !

PàgraT

L'assurance récolte n'est pas faite pour aider les paysans, mais pour faire tourner la boutique de tous ceux qui gravitent autour de l'agriculture et qui vivent bien, eux!

Farmer90

Je viens de voir avec mon assureur. Pour notre exploitation qui est très étendue pour les céréales avec 30 % de franchise. Je ne peux pas souscrire. Il faudrait mieux qu'on assure le chiffre d'affaires comme on le fait pour le troupeau laitiers

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires