Assurance récolte : Groupama ajuste son calendrier de souscription

Agnès Combes

Interview : Lionel Véquaud, Président de Groupama Vendée

 - Depuis la mise en oeuvre de l’assurance récolte en 2010, comment évolue le nombre de contrats à Groupama ?

Chaque année, les capitaux assurés par Groupama augmentent très sensiblement.
En six ans, l'assurance "Climats" a fait ses preuves : elle s'impose comme la multirisque climatique de référence en couvrant 90% des contrats multirisques climatiques sur récoltes.
En 2011, plus de 8000 sociétaires ont fait confiance à Groupama Centre-Atlantique pour couvrir les risques climatiques sur récoltes avec « Climats ». 

- Quels sont les risques les plus souvent retenus par les exploitants dans leur contrat ?

 70 natures de récoltes sont assurées. Le caractère sur mesure et très complet de l'offre est déterminant, dans cette réussite.
Ce contrat répond en effet, aux exigences communautaires et se base sur des niveaux de garantie exigés par le cahier des charges réglementaire, à savoir une franchise de 25% à la nature de récolte et un seuil de déclenchement de 30%. Ce niveau de couverture est subventionné à hauteur de 65% des cotisations, avant application de la modulation des aides de la PAC.
Au 30 septembre 2011, plus de 97 % des règlements cultures d'hiver ont été réalisés. Les dossiers encore en cours de règlement concernent essentiellement les cultures de maïs pour lesquelles, les récoltes ne sont pas toutes terminées.  

- Ce contrat multirisque va-t-il connaître des évolutions ?

Tout d'abord, en raison de la sécheresse de 2011, Groupama a décidé d'ajuster son calendrier de souscription, afin de mieux maîtriser la gestion des risques climatiques et de mieux intervenir en cas de sinistre.
Ainsi, les sociétaires ayant souscrit un contrat « Climats » auront jusqu’au 31 décembre 2011 pour retourner leur assolement correspondant aux récoltes 2012 (jusqu’au 28 février pour la vigne).
Toutefois, il sera possible d’ajuster les surfaces jusqu’au 15 mai 2012 pour tenir compte des éventuels ajustements de semis en cultures de printemps et ainsi être en conformité avec la déclaration PAC.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire