Autorité de la concurrence : Pour la « contractualisation » dans le secteur du lait

L'Autorité de la concurrence a affirmé que la solution « la plus prometteuse » pour résoudre les problèmes récurrents du secteur du lait confronté depuis plusieurs mois à des baisses de prix, serait la mise en place d'une « contractualisation » entre producteurs et industriels.

« Des contrats portant sur plusieurs années, définissant des volumes, des prix et les conditions de leur évolution à moyen terme et des éléments de qualité, doivent permettre de donner la visibilité, nécessaire aux producteurs mais également aux transformateurs, qui pourraient ainsi avoir une meilleure prévisibilité de leurs approvisionnements et leurs coûts », fait valoir l'Autorité de la concurrence dans un communiqué.

Autre point capital, dans le cadre de la négociation des contrats, l'Autorité de la concurrence recommande une meilleure organisation des producteurs, une piste préconisée également par le gouvernement. Dans son avis, l'Autorité suggère deux hypothèses: soit les éleveurs se regroupent au sein d'organisations sur le modèle d'une coopérative, soit ils se retrouvent dans des associations uniquement chargées de commercialiser leur produit.

L'Autorité de la concurrence estime par ailleurs que le « développement de marchés à terme (encore une hypothèse étudiée par le gouvernement) peut constituer une solution de lutte contre la volatilité » des prix.

« La contractualisation apparaît comme la solution la plus prometteuse », a déclaré l'Autorité qui donne ainsi un coup de pouce à une solution que prône le gouvernement. Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a annoncé la semaine dernière un plan de soutien à l'agriculture qui traverse une « crise exceptionnelle ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires