Ban des vendanges : Le 19 août en Champagne, le 24 août dans le Beaujolais

L'état sanitaire des vignes laisse envisager un grand millésime en Champagne


Les vendanges en Champagne débuteront autour du 22 août et dès le 19 pour quelques crus de l'Aube et de la Marne, avec une précocité exceptionnelle, malgré un été particulièrement froid et pluvieux, d'après l'interprofession.

« Dès le 25 août, près de 90% du vignoble aura débuté la récolte, ce qui est inédit dans l'histoire du vignoble champenois, plus habitué à vendanger en septembre » a expliqué Pascal Férat, le co-président du Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC).

Après les fortes chaleurs du printemps, les professionnels du champagne avaient constaté une avance d'environ trois semaines de la floraison par rapport à une année normale. « L'été pluvieux et froid n'a pas accéléré cette précocité mais la vigne qui souffrait de manque d'eau au printemps a refait ses réserves hydriques », a noté Thibault Le Mailloux, porte-parole du CIVC.

« L'état sanitaire est remarquable et l'excellent équilibre sucre-acidité laisse espérer un grand millésime », s'est-il réjouit.

Selon le CIVC, le rendement fixé à 12.500 kilos par hectare, en hausse de 20% par rapport à 2010, devrait être atteint sans difficulté.

Un vin riche en couleur et en tanin dans le Beaujolais


Le ban des vendanges a été fixé au 24 août dans le Beaujolais, 2011 se révélant un millésime également précoce qui se présente « sous les meilleurs auspices » grâce notamment à un printemps chaud et sec et de bonnes conditions météorologiques ces dernières semaines, a annoncé Inter Beaujolais.

Selon l'organisation professionnelle, « le millésime 2011 peut être considéré comme un millésime précoce » puisqu'« il s'agit de la deuxième année la plus précoce depuis 1993, après 2003 », année de la canicule où les vendanges avaient commencé le 8 août.

Les vignes présentent cette année des baies de petite taille, ce qui laisse présager un excellent rapport jus/pellicule, indique l'interprofession, rappelant que c'est dans la pellicule essentiellement que l'on trouve les composés qui font la richesse en couleur et en structure tannique d'un vin.

Premiers coups de sécateur dans le Bordelais


La saison des vendanges a débuté ce jeudi matin dans les sauvignons du Château Carbonnieux, un cru classé de Graves, au sud de Bordeaux, ouvrant la saison des vendanges dans cette région avec une dizaine de jours d'avance, a-t-on appris auprès du gérant de cette propriété familiale.

« Cette année est un peu particulière, a noté Eric Perrin, avec initialement
un fort déficit hydrique sur mars-avril-mai-juin sans une goutte d'eau et un
cycle végétatif parti avec près de trois semaines d'avance, suivi d'une
période presque caniculaire début juillet avec un phénomène de stress
hydrique, et enfin de pluie à partir du 14 juillet : le tout a fait que les
trois semaines d'avance se sont tassées et réduites à une dizaine de jours
d'avance par rapport à un cycle normal ».

La région avait déjà connu deux récoltes précoces en 1997 et 2003 et il faut remonter ensuite à 1893 pour trouver une telle avance. « Une telle précocité, trois années à si peu d'intervalle, traduit d'une part un phénomène de réchauffement, ensuite des méthodes de culture différentes d'il y a une vingtaine d'années », a expliqué M. Perrin, avec notamment un allègement du nombre de grappes sur les pieds, ce qui aboutit à un raisin de meilleure qualité, arrivant plus tôt à maturité.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires