Banane : L'UE et les pays d'Amérique latine enterrent la hache de guerre

SC avec AFP

L'Union européenne et les pays producteurs d'Amérique latine ont paraphé mardi un accord historique mettant fin à plus de 15 ans de « guerre de la banane»

Le nouvel accord prévoit que l'Union européenne abaisse graduellement ses droits de douane sur les bananes, de 176 euros la tonne actuellement à 114 euros d'ici 2017. Un premier palier de 148 euros doit être appliqué dès que l'accord sera signé par les parties. Soit quatre mois après son paraphe.

Remontant au Traité de Rome, la « guerre » de la banane s'était intensifiée en 1993 quand Bruxelles a mis en place un régime préférentiel pour les pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique). Ce régime douanier, sans droits de douane, a ouvert la voie à une longue série de plaintes à l'OMC des pays latino-américains qui ont chaque fois abouti à une condamnation de Bruxelles.

Par cet accord, les USA et les pays d'Amérique Latine renoncent à leurs poursuites contre Bruxelles au sein de l'OMC. Pour les ACP, en majorité d'anciennes colonies européennes, l'Union européenne prévoit une enveloppe allant jusqu'à 200 millions d'euros pour les aider à « s'ajuster à une concurrence plus sévère de l'Amérique Latine ».

En 2008, ces pays ont exporté quelque 920.000 tonnes de bananes vers l'UE contre 3,9 millions par les grands producteurs tels que l'Équateur, le Brésil, le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras...

Selon une étude publiée par l'ONG International Centre for Trade and Sustainable Development (ICTSD), l'accord devrait entraîner une chute de 14% des exportations des pays ACP tandis que celles des pays latino-américains devraient croître de 17%. Les pays ACP n'ont pas caché leur désarroi et estiment insuffisant le montant accordé par l'UE.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier