Bilan de santé de la PAC : Réserve DPU

Fabien JOFFRE, secrétaire général des JA24

Alors que la date limite pour réaliser nos déclarations PAC arrive à grand pas, nous restons sans aucune garantie sur les conditions d'accès à la réserve nationale DPU pour les jeunes installés. Aucune circulaire n'est parue à ce jour, et nous devons aujourd'hui nous baser sur des informations peu précises, et qui de plus envisagent une revalorisation de DPU bien insuffisante.

A ce titre, nous demandons à l'administration :
- de repousser la date limite de renvoi des formulaires d'accès à la réserve qui est aujourd'hui fixée au 17 mai 2010. Le délai de renvoi de ces formulaires doit être fixé à 3 mois à compter de la date de sortie de la circulaire prévoyant les modalités d'accès à la réserve. Il est incompréhensible que cette date butoir soit aujourd'hui fixée avant même la sortie des textes !

- de donner une priorité absolue aux jeunes installés pour l'accès à cette réserve, avant tout recours éventuels aux coefficients stabilisateurs en cas de manque d'enveloppe.

- de revaloriser les DPU des jeunes installés depuis 2006 à hauteur de la moyenne nationale 2009, en ajoutant une revalorisation liée au découplage du bilan de santé de la PAC lorsque celui-ci n'a pas pu être réalisé faute d'historique

- enfin nous rappelons notre opposition à la création de nouveaux DPU lors du bilan de santé de la PAC .La part du découplage doit être affectée aux DPU existants, afin de ne pas doublement pénaliser les exploitants qui perdraient une partie de leur foncier. La création de nouveaux DPU ne doit être faite que lorsque aucun DPU n'est détenu par l'exploitation.

L'installation de jeunes en agriculture est aujourd'hui extrêmement fragilisée par le contexte agricole actuel, c'est pourquoi nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition pour aider les jeunes installés à pérenniser leur exploitations.

Source Jeunes Agriculteurs de la Dordogne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier