Bilan : Le coût des intrants s'envole en 2008

SC, d'après Insee

La valeur des consommations intermédiaires* de la branche agriculture augmente fortement en 2008 (+11,6%), du fait d'une hausse des volumes, mais surtout d'une forte progression des prix des intrants, d'après l'Insee.

Aliments pour animaux : +17,3%

Les achats d'aliments pour animaux (hors produits agricoles intra-consommés) constituent le poste principal des dépenses de l'agriculture. Ils progressent de 17,3% du fait de la très forte hausse des prix (+15%) liée à la flambée des cours des céréales de la campagne précédente. La hausse des quantités achetées provient des aliments pour bovins, notamment pour vaches laitières, car les éleveurs ont été incités par la hausse du prix du lait à retarder les mises à la réforme de leurs vaches et à renforcer leur alimentation en concentrés.

Engrais : +26%

Les achats d'engrais progressent fortement en volume en raison de l'augmentation des surfaces et de la recherche de meilleurs rendements ; les prix s'envolent (+26%) en raison de la hausse du prix du gaz naturel entrant dans la fabrication des engrais azotés.

Produits phyto : +10,2%

Les dépenses en produits de protection des cultures sont en hausse (+10,2%) : les achats de fongicides augmentent en volume en raison de la progression des surfaces, mais l'emploi d'insecticides baisse fortement.

Energie : +19,5%

La facture énergétique fait un bond en 2008 (+19,5%) ; le prix du fioul domestique, première source d'énergie consommée par l'agriculture, a augmenté de plus de 50% au premier semestre 2008.

La hausse de la valeur des intrants pèse principalement sur les charges des éleveurs.

*Les consommations intermédiaires (CI) sont l'ensemble des biens et services achetés à d'autres entreprises

Source Comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2008

Publié par SC, d'après Insee

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires