Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Bio : L'agriculture biologique cherche des producteurs dans le Cantal

Vincent Vigier

Jusqu'à 20 % payé en plus… Pourtant les filières bio ont du mal à s'approvisionner, quels que soient les secteurs. Le département n'échappe pas à la règle.

Une des conclusions du Grenelle de l'environnement est d'encourager les conversions vers l'agriculture biologique. L'objectif affiché est d'atteindre 10 % de la SAU nationale en 2012. L'objectif plus modeste de l'association Bio 15 est de convertir dans le même laps de temps, 5 % des agriculteurs (taux moyen de nos voisins européens) soit 300 agriculteurs bio pour notre département.

Des prix plus que des aides

L'État ne semble pas vouloir (et pouvoir) redistribuer des aides massives en direction des seuls agriculteurs comme dans le cadre des CTE. Les soutiens passeraient par des aides financières à la restauration hors domicile, un soutien à la structuration des filières et à la recherche-développement, et par une plus grande sensibilisation des agriculteurs aux modes d'agriculture durable. Tous les opérateurs régionaux sont en recherche de viande bio finie (veaux gras, génisses et vaches jeunes, porcs, volaille). La rareté du produit faisant son prix, les cours de la viande bovine sont supérieurs de 20 % par rapport au conventionnel. Que dire du porc bio qui dépasse les 3 E/kg de carcasse !

Un engouement durable ?

Ce qui s'observe en viande, se confirme dans les autres productions. L'Auvergne est déficitaire en céréales, protéagineux, oléagineux, fruits et légumes. Ces productions ne sont pourtant pas “impossibles” dans le Cantal. La consommation nationale des produits bio progresse de 10 % par an. Le Cantal n'échappe pas à la règle avec trois magasins bio qui enregistrent une progression régulière d'activité. Enfin, Auvergne bio distribution, plate-forme régionale d'approvisionnement des restaurants collectifs et cantines scolaires a pour objectif de fournir 400 000 repas bio par an en Auvergne. Cet engouement existe déjà depuis longtemps chez nos voisins européens. L'Autriche est championne d'Europe avec 14 % de SAU en bio. Dans les pays du Nord de l'Europe, en Allemagne et en Italie, on mange bio et on produit bio avec plus de 6 % de la SAU en agriculture biologique. L'Espagne et le Portugal se convertissent fortement et rapidement au bio.

Source journal L'Union du Cantal »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires