Biocarburants : 27% des besoins mondiaux d'ici 2050

Les biocarburants pourraient représenter 27% des besoins mondiaux en carburants du secteur du transport en 2050 contre 2% aujourd'hui, sans compromettre pour autant la sécurité alimentaire de la planète, estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

En passant de 55 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) aujourd'hui à
750 Mtep en 2050. D'après l'AIE la production de biocarburants contribuerait à réduire de 2,1 milliards de tonnes les émissions de CO2 du secteur du transport, qu'il soit routier, aérien ou maritime.

Selon l'AIE, le rendement des biocarburants pourrait être multiplié par 10 grâce à l'utilisation des déchets et résidus de biomasse ainsi que par le recours à des cultures et des processus de production plus efficaces.

La plupart des biocarburants actuels, issus de graines oléagineuses, de féculents, ou de sucres, doivent être améliorés en terme de productivité agricole et de transformation, estime l'AIE.

En outre, de nouveaux types de biocarburants, produits à partir de paille ou de bois et actuellement en voie de développement, doivent être commercialisés dans les 10 prochaines années et représenteront la majeure partie des biocarburants utilisés en 2050.

Les investissements nécessaires se situent entre 11.000 et 13.000 milliards de dollars sur les 40 prochaines années, selon le rapport.

« Ce chiffre peut sembler élevé mais, dans le pire des scénarios, il augmenterait le coût total des carburants de seulement 1% environ sur 40 ans, et pourrait en fait mener à une réduction des coûts sur cette période », estime l'AIE.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier