Biocarburants : Le Brésil promet un éthanol «vert»

SC

Le gouvernement brésilien dit s'engager sur un « éthanol vert et qui ne détruit pas la biomasse », que ce soit en Amazonie ou dans l'État du Pantanal.

Le ministre de l'Environnement brésilien, Carlos Minc, l'assure : le Brésil s'engage à développer un éthanol vert, qui émet le moins de pollution possible et qui ne détruit pas la biomasse brésilienne. «Si le gouvernement brésilien autorise la culture de la canne à sucre dans des zones protégées, l'éthanol pourra être boycotté au niveau international, ce qui irait à l'encontre des intérêts du pays» justifie M. Minc.

Cette prise de position fait suite à un article du quotidien O Globo qui titrait : « Le Pantanal se transformera en une cannaie ». L'article affirmait que M. Minc était arrivé à un accord avec le ministre de l'Agriculture pour autoriser la plantation de canne et l'installation d'usines de fabrication d'éthanol dans cette zone protégée, une des plus grandes réserves écologiques inondables au monde.

Le ministre de l'Environnement dément cette affirmation et assure que le pays dispose de suffisamment de terres cultivables pour accroître les plantations de canne à sucre, qui couvrent actuellement sept millions d'hectares.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier