Bordeaux : Le futur centre culturel du vin suspendu au feu vert de la région

Le futur centre culturel et touristique du vin de Bordeaux, d'un budget de l'ordre de 60 millions d'euros, pour lequel un concours d'architecture a été lancé lundi en conseil municipal, reste suspendu à l'aval du conseil régional, a indiqué le maire Alain Juppé.

« Ce projet est très fortement soutenu par le monde du vin », a déclaré M.
Juppé, peu avant le conseil municipal, admettant que le projet n'est encore bouclé qu'aux trois-quarts. « Ce projet est réaliste, il est sérieux, il est solide, je ne comprendrais pas qu'une région dans laquelle la viticulture a tellement d'importance ne nous rejoigne pas », a-t-il ajouté. Il a précisé n'avoir « pour l'instant » reçu qu'un « oui si, un oui mais » du conseil régional présidé par Alain Rousset, qui émet, selon M. Juppé, deux critiques sur le budget et la fréquentation prévue.

D'un budget de l'ordre de 60 millions d'euros, le centre ambitionne d'attirer 425.000 visiteurs par an, a rappelé le maire. Le budget est « dans la limite basse des grands équipements de ce type, comme le musée de design à Saint-Etienne ou le mémorial de Caen », a argumenté M. Juppé, « on est dans quelque chose d'ambitieux, on ne peut pas faire à Bordeaux, pour parler du vin, un petit musée riquiqui avec trois pressoirs et trois barriques ». Sur la fréquentation, « l'ensemble des musées de Bordeaux attirent 400.000 visiteurs par an, donc je pense qu'on est tout à fait aussi dans le raisonnable » pour un lieu appelé à être une fenêtre sur tous les vins, a-t-il ajouté.

Sur le tour de table, la région apporterait 6 millions d'euros mais « surtout elle a la clé sur les fonds européens puisque l'Etat a délégué à la Région les fonds du Feder », a expliqué l'ex-Premier ministre, précisant avoir inclus dans le budget 12 à 15 millions d'euros du Feder. Cet équipement de 10.000 m2, prévu en bord de Garonne à l'horizon 2014, doit comporter des expositions permanentes, temporaires, des commerces. Le conseil municipal a voté lundi un concours de maîtrise d'oeuvre architecturale, avant un appel d'offres en décembre.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier