Brésil : Le soja affecté par le changement climatique

SC

Le changement climatique consécutif au réchauffement de la planète pourra entraîner de lourdes pertes financières dans la production agricole du Brésil d'ici quelques années.

Une équipe de 19 chercheurs du Centre brésilien de recherches agricoles (Embrapa) a évalué l'impact des hausses de températures dans les plantations de coton, de riz, de haricots noirs, de café, de canne à sucre, de tournesol, de manioc, de maïs et de soja. L'élévation des températures et les changements du rythme des pluies (avec des orages plus fréquents) provoqueront la migration des espèces étudiées, en quête de meilleures conditions climatiques.

La culture la plus touchée par le changement climatique sera celle du soja, en raison du manque de pluies régulières. La canne à sucre serait épargnée et pourrait même gagner du terrain et s'étendre, indiquent les chercheurs lors d'une conférence de presse à Sao Paulo. Les pertes financières s'élèveront à près de cinq milliards de dollars d'ici 2020 et à quatorze milliards d'ici 2070.

« C'est ce qui arrivera si rien n'est fait », a déclaré le responsable d'Embrapa, Eduardo Delgado Assad, qui préconise des « investissements massifs en science et technologie » afin d'éviter la migration des espèces d'une zone à l'autre. Selon les chercheurs, pour freiner le réchauffement climatique, deux types de mesures seront nécessaires : réduire les émissions de carbone en freinant la déforestation et les brûlis et adapter les espèces aux nouvelles conditions climatiques. Une adaptation qui pourrait demander en moyenne de sept à dix ans.


Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier