Bruno Le Maire : Des « volumes indicatifs » en remplacement des quotas

Le ministre français de l'Agriculture propose de réfléchir à la mise en place à l'échelle européenne de « volumes indicatifs » de production de lait, en remplacement de l'abandon programmé des quotas.

« Il ne s'agit absolument pas de revenir aux quotas, en revanche on peut envisager des volumes indicatifs à l'échelle européenne », a expliqué Bruno Le Maire, à Bruxelles, à l'issue d'une réunion avec des responsables de la commission de l'Agriculture au Parlement européen.

Au contraire du système des quotas laitiers, il s'agirait d'« un système dans lequel la Commission ou un régulateur européen définirait le volume souhaitable à l'échelle européenne » a précisé le ministre à des journalistes. « Ce n'est pas aussi contraignant, mais ça fixe une indication, donc aussi un niveau de prix indicatif qui peut servir de référence aux producteurs comme aux industriels », a-t-il estimé.

Outre les volumes indicatifs, le ministre français plaide pour la mise en place à l'échelle des États européens de contrats entre les producteurs de lait et industriels. Il réclame aussi des instruments d'intervention plus efficaces et propose d'étendre la durée du stockage privé.

Bruno Le Maire proposera ces pistes de réflexion lors de la réunion extraordinaire avec ses homologues européens le 5 octobre à Bruxelles consacrée au lait.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier