Bruxelles autorise la stevia

Bruxelles autorise la stevia

La Commission européenne annonce l'autorisation à l'échelle de l'UE du recours à un édulcorant d'origine naturelle, la stevia, qui pourrait remplacer l'aspartame ou d'autres édulcorants dans les aliments ou les boissons sans sucre.

La Commission annonce, dans un communiqué,  avoir adopté "un règlement autorisant son usage dans diverses catégories alimentaires", à la suite de l'avis favorable rendu par l'Agence européenne de sécurité des aliments. Ces édulcorants sont tirés d'une plante, la Stevia Ribaudiana, originaire d'Amérique du Sud et apparentée à la famille de plantes des Asteraceae, comme l'estragon ou la camomille.

Cette autorisation entrera en vigueur le 2 décembre. Des yaourts, des céréales, des boissons, des chocolats ou des édulcorants pourront désormais contenir des extraits de stevia.

Dans un communiqué, le Conseil international de la Stevia, qui représente l'industrie du secteur, applaudit cette décision. "L'ultime obstacle du processus régulatoire a été levé", se réjouit Maria Teresa Scardigli, directeur exécutif de ce groupe industriel. Les extraits de la stevia sont déjà très courants dans les produits en Asie, en Amérique du Sud et aux Etats Unis, selon l'industrie du secteur.

Devançant l’UE, la France avait pris de l’avance sur le sujet, en autorisant dès 2009, et pour deux ans, le rébaudioside A, extrait de la Stévia,  comme additif alimentaire.

En même temps que la décision d'autoriser cet édulcorant, la Commission européenne a adopté deux règlements établissant des nouvelles listes d'additifs. La première, qui entrera en vigueur en juin 2013, sera accessible en ligne à l'adresse https://webgate.ec.europa.eu/sanco_foods/?sector=FAD et permettra aux consommateurs d'identifier aisément quels additifs sont autorisés dans quels aliments.

La seconde concerne les additifs dans les ingrédients alimentaires, tels que d'autres additifs, des enzymes ou des arômes. Elle entrera en vigueur début décembre.

Lire aussi : Tereos PureCircle lance une solution sucrante à base de stévia 

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

fada67

Tout n'est qu'une question d'éducation, il faut apprendre aux enfants que tout n'est fait de douceur. Les aliments ont un goût, et bien des goûts naturels sont quelques peu repoussants il est vrai, mais souvent à juste raison, ne serait-ce que pour dissuader de leur surconsommation. Aspartame, sucre, colorant et autres additifs inutiles ou dangereux, il faudrait faire comme avec le tabac, avec nuances, en informant violemment si besoin sur l'apport nutritionnel et les effets néfastes collatéraux. Des pastilles vertes pour les produits sains et bénéfiques, jaunes pour ceux sans grand intérêt ni inconvénients et rouges pour l'inutile et malsain. Que de "rouges" sur les étals des supermarchés.

serge

Voilà qui ne doit pas être du goût des lobbys du sucre...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier