Cantal : Des “e-souris” actives dans le milieu agricole

P. OLIVIERI

Le site portail agricole enregistre une progression continue des services mis en ligne.

N'en déplaise à ceux qui ont encore de l'agriculture cantalienne une image quelque peu reculée, les éleveurs du département ne sont pas en reste en matière d'utilisation des nouvelles technologies comme outil professionnel. Si le nombre d'agriculteurs cantaliens surfant sur le Net n'est pour l'heure pas connu (cette donnée devrait faire partie des enseignements du prochain RGA - recensement général agricole - comme l'avaient réclamé les chambres d'agriculture), la consultation des services en ligne proposés à partir du portail Agri 15 est en progression constante, comme l'a confirmé la dernière assemblée générale de l'association le 3 décembre.

L'IPG en tête

Et au milieu de la vingtaine de services accessibles, l'identification des animaux, à travers le logiciel Selso, fait la course en tête depuis quelques années déjà. Ainsi en 2008, ce sont plus de 19 600 connections qui ont été recensées, soit une progression de quelque 38 % en un an, et de 86 % depuis 2006. Seconde en termes de consultations : la banque en ligne (Crédit agricole Centre France) avec 10 700 connections (+ 4,2 %). Dans le quinté des services les plus consultés, on trouve ensuite la météo (Météo France, 8 944 consultations, en recul), les résultats du Lial (+ 10 % en 2008) puis le site de la DDEA (4 022 connections). Au total, ce sont plus de 60 874 pages services qui ont été visionnées l'an dernier, sachant que le portail Agri 15 accroît son taux de diffusion : depuis 2003, la moyenne mensuelle de consultations a été triplée, passant de 3 327 connections/mois à plus 10 100 cinq ans plus tard. Un essor qui ne se dément pas : entre juillet 2008 et juin 2009, 148 572 visites uniques ont été recensées, soit 12 381 en moyenne par mois (contre 8 671 entre juillet 2006 et juin 2007).

 

Casablanca - Salers en un clic

L'analyse de la provenance géographique de ces visiteurs est aussi riche d'enseignements : USA, Allemagne, Canada et Irlande demeurent les pays consultant le plus le site Agri 15. À noter en 2009 l'émergence de visites depuis l'Angleterre, la Belgique, les pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie). Comme si les broutards et la génétique salers servaient de cheval de Troie à Agri 15. Des statistiques dont se sont félicités les organismes partenaires d'Agri 15, lesquels souhaitent développer les échanges d'expériences et de savoir-faire sur le terrain entre utilisateurs. Une formule de réunions locales en très petit groupe expérimentée début 2008, via le Club@agri 15, et qui semble en phase avec les attentes des “agrinautes”.






Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier