Carrouges et la Suisse normande reviennent en Zones défavorisées : « nous avons réussi »

AM D

Carrouges et la Suisse normande reviennent en Zones défavorisées : « nous avons réussi »
- © FDSEA 61

« L'UE a demandé à la France de revoir les communes classées en zones défavorisées. Dès la première alerte, mi-2016, la FDSEA de l'Orne a demandé à ce que les territoires de l'ancienne zone défavorisée restent dans la carte proposée aux nouveaux classements.

llll  Or, les premières simulations excluaient la Suisse normande (dans le Calvados et l'Orne) et le secteur de Carrouges, mettant ainsi la viabilité de l'agriculture en cause, et plus particulièrement l'élevage à cause de la perte des droits à l'Indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) ainsi qu'à différentes aides. La FDSEA avait promis de ne jamais baisser la garde ! À force de recherche et de simulations, il s'est avéré que les recherches biophysiques et les chargements n'aboutiraient pas, que la dimension des Petites régions agricoles (PRA) ne correspondait plus à la réalité de nos territoires si diversifiés. Nous avons soutenu que si nous arrivions à un maillage plus restreint, les zones réellement défavorisées pourraient être prises en compte à nouveau. Dès les premières cartes, nous avons été force de propositions pour porter notre vision et demander la requalification de la Suisse normande (61-14) et de la zone de Carrouges. Avec l'appui de notre réseau FDSEA, de l'échelon local au national, des Jeunes agriculteurs (JA), des Chambres d'agriculture, nous avons réussi à convaincre nos élus qui ont portés avec nous et tous ensemble un même objectif : sauver nos zones défavorisées par un maillage infra PRA. Après différents échanges, le ministre nous a entendus : le maillage infra PRA dégagé dans la carte partielle du 26 janvier est enfin reconnu par la France. À ce jour, restons encore attentifs pour que l'échelon européen passe le cap et donne son accord. La FDSEA c'est ça : la solidarité et la solidarité tous ensemble pour aider tous nos agriculteurs. Merci à tous !

Source l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 2

Grrr !

C'est peut-être plus facile aussi de faire avancer les dossiers quand on le premier ministre et le ministre de l'agriculture ?
Il faut tout dire, et la plaine de Caen ?
C'est bien connu, plus on est prêt du feu plus on se chauffe !

Panurge79

Bravo les Normands!
Peut-être une leçon que d'autres devraient méditer ?
Mais, quand la plaine de Caen rentre du premier coup et que les Carrouges ou la Suisse normande sont exclus, c'est la belle preuve que les critères des ZDS favorisent les zones céréalières et pénalisent les zones d'élevages.
Là est une grande partie du problème !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires