Céréales et oléagineux : Le recul des cours se poursuit

SC

Blé, maïs, tournesol, colza, blé dur… La plupart des cours des matières premières agricoles accusent une nette baisse en ce début du mois d'août.

Même si en France les moissons ont été quelque peu perturbées par la pluie, les promesses d'un bon potentiel de récolte continuent à tirer les prix à la baisse en ce début du mois d'août. Le 5 août, le prix du blé tendre rendu Rouen, après un léger redressement, perd de nouveau 4% pour atteindre 185 euros la tonne. Une baisse toujours liée aux bonnes prévisions de récolte mondiale confirmées par l'Ukraine qui vient d'annoncer une hausse de sa production de blé de l'ordre de 46% ! En maïs, on assiste également à un net repli des cours qui cèdent 14 €/t par rapport à hier et atteignent 175 €/t. Les perspectives de concurrence plus marquées entre les blés, les orges et le maïs impliquent ainsi des ajustements de prix.

En orge, c'est la qualité brassicole qui est la plus touchée. «Les livraisons octobre/décembre pour la variété Sébastian se replient de l'ordre de -7 à -10 €/T en fonction des zones » confirme Agritel dans le «Service Expert Grandes Cultures» de Pleinchamp. Un phénomène lié à une faible demande couplée à de fortes disponibilités sur le bassin Mer Noire.

Les cours du colza n'échappent à la baisse et marquent un net repli sur le marché européen en clôturant hier à 391 €/t (échéance novembre 2008) soit une baisse de 16 €/t. La promesse de rendements européens et américains satisfaisants et d'une production brésilienne en hausse sont la cause première de ce repli. Mais les cours du colza sont également influencés par la baisse du prix du pétrole. Le baril de brut a clôturé hier à New York à 121.41 $ le baril, entraînant dans son sillage l'ensemble des oléagineux, graines et huiles comprises.


Source Agritel

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier