Céréales et protéagineux : Récolte record au Brésil en 2010

Le Brésil a réalisé une récolte record de céréales et protéagineux en 2010, estimée à 149,5 millions de tonnes, en hausse de 11,6% par rapport à l'année précédente, annoncé l'Institut brésilien de Géographie et Statistiques (IBGE, officiel).

Pour 2011, l'Institut prévoit une récolte de céréales légèrement inférieure de 2,5%, à 145,8 millions de tonnes. La production de soja a augmenté de 20,2%, celle de riz de 10,1% et celle de maïs de 9,4%, ces trois produits comptant pour 90% de la production de céréales du pays. La surface cultivée du pays a atteint 46,6 millions d'hectares. Elle devrait augmenter de 1,8% en 2011 pour atteindre 47,4 millions d'hectares.

Le Brésil figure avec, l'Argentine et Etats-Unis, dans le trio de tête des exportateurs mondiaux de maïs et soja. La sécheresse redoutée en septembre l'a finalement moins affecté que ses voisins (Argentine, Uruguay).


Baisse de 25% de la récolte de maïs en Argentine

Le mois dernier, l'institut argentin Econometrica a estimé que la récolte de maïs allait baisser de 25% et celle de soja de 9%, en raison de l'insuffisance des pluies en Argentine, deuxième exportateur mondial de maïs et troisième de soja.

Il prévoyait ainsi une récolte de 89,7 millions de tonnes de céréales et de protéagineux pour la campagne 2010/2011, alors que le ministère de l'Agriculture avait tablé sur un chiffre record de 103 millions de tonnes début novembre.

Quatre jours de pluie début janvier ont néanmoins permis d'améliorer la situation et de semer entre « 3 et 5 millions d'hectares supplémentaires de soja », a déclaré mardi le sous-secrétaire à l'Agriculture, Oscar Solis.

Les prix du blé, du maïs et du soja sont repartis à la hausse mercredi à la bourse de Chicago à la suite des conséquences néfastes pour les cultures du phénomène climatique baptisé Nina : sécheresse en Argentine et inondations en
Australie.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier