Céréales : L'AGPB prête à discuter pour réguler les prix des céréales

SC

L'association générale des producteurs de blé (AGPB) se déclare « favorable à des discussions » destinées à réguler le prix des céréales, consciente de « l'impact destructeur » des fortes variations de ces cours, notamment sur l'élevage.

Les producteurs de blé, par la voix de leur association, l'AGPB, se disent rassurés par l'évolution des prix des céréales, même si une partie des récoltes avait déjà été vendue auparavant. Mais ils sont conscients des difficultés qu'entraîne l'ampleur de la hausse des prix des matières premières végétales pour les élevages porcins et avicoles. Ils reconnaissent « les impacts destructeurs que peuvent avoir, tantôt sur l'économie de ces élevages, tantôt sur celle des exploitations de grandes cultures, les variations devenues très amples des cours de ces matières premières ».

En conséquence, le conseil d'administration de l'AGPB s'est prononcé en faveur de discussions entre les producteurs de céréales (Orama) et l'industrie de la nutrition animale en vue d'une régulation des prix auxquels cette dernière est approvisionnée.

L'AGPB souligne également que l'UE et particulièrement la France devaient contribuer à la sécurité alimentaire au-delà des frontières des 27, notamment dans les pays de la rive sud de la Méditerranée. «Bien moins sujettes à des accidents de production, du fait de leur climat, que les autres grands pays exportateurs, elles ont là une obligation morale à assumer, audelà d'un atout économique à faire valoir » estime l'AGPB.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier