Chambre d'agriculture de la Mayenne : Avec l'agriculture, la terre nous donne un avenir

Tel est le message qu'entendent faire passer les Chambres d'agriculture des Pays de Loire auprès des jeunes, de leurs parents et des enseignants, à l'occasion d'une vaste campagne de communication lancée en janvier 2009.

Cette campagne, pilotée par la Chambre régionale d'agriculture, appuyée par les Chambres départementales d'agriculture des Pays de la Loire, est conduite avec la Direction régionale de l'agriculture et de la forêt (DRAF), l'ensemble des organisations professionnelles agricoles, les représentants des filières, les syndicats agricoles, les familles d'enseignement. Cette opération reçoit le soutien financier du Conseil régional des Pays de la Loire et du Fonds social européen.

Dès le 19 janvier 2009, elle s'affichera sur les panneaux publicitaires et les abris bus des principales villes de la région. Des opérations de promotion et d'échanges directs avec le public, associant des adultes et des jeunes en formation, sont également prévus fin janvier, les mercredis et samedis, dans les principales villes de la région (en Mayenne, elles auront lieu Place du 11 novembre à Laval les 24 et 28 janvier, au Forum des Métiers les 30 et 31 janvier) pour amplifier l'impact de l'affichage.

Enfin, un site Internet est spécialement dédié à cette campagne : www.laterremonavenir.com. Il y sera possible de télécharger des fiches sur les métiers de l'agriculture, de visionner des vidéos sur les métiers, d'y publier des notes de blogs ou d'y jouer pour gagner des cadeaux reprenant les visuels de la campagne.

Cette campagne d'envergure a pour objectif de casser les idées reçues sur les métiers de l'agriculture alors qu'on en dénombre quelque 200 répartis en 14 secteurs différents, débouchant sur des emplois qualifiés et évolutifs, avec des garanties d'emploi (plus de 90 % d'insertion).


Contact : Hélène GERMON - 02 43 67 36 60
helene.germon@mayenne.chambagri.fr

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier