Chambre d'agriculture de la Mayenne : Grenelle de l'environnement et agriculture

Hélène GERMON

En octobre 2007, les tables rondes du Grenelle de l'environnement ont arrêté des objectifs ambitieux dans de nombreux domaines : lutte contre les changements climatiques, préservation de la biodiversité et des milieux naturels, prévention des risques pour l'environnement et la santé. Trois principaux projets de loi sont programmés. Six orientations du Grenelle concernent l'agriculture.

Quelles sont ces 6 orientations ?

La réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires
L'objectif consiste, pour toute utilisation, à retirer du marché les substances les plus préoccupantes qui peuvent être remplacées et réduire de moitié les usages des produits phytopharmaceutiques en dix ans si possible.

Le développement de l'agriculture biologique
Il est prévu de soutenir la filière en passant progressivement à 20% de produits biologiques en 2012 dans la restauration collective et publique et d'augmenter les surfaces en agriculture biologique de 6% de SAU en 2012 à 20% de SAU en 2020.

La préservation de la biodiversité
Elle se fera au travers de la constitution de « trames vertes » (parcs nationaux, Natura 2000…) et de « trames bleues » (certains cours d'eau et zones humides) pour assurer les continuités spatiales permettant aux espèces de circuler et de s'adapter aux changements de leur milieu.

Un bon état écologique pour 2/3 des masses d'eau
dès 2015 avec des actions renforcée sur les captages d'eau les plus menacés pouvant conduire à des changements de pratiques

L'amélioration de la performance énergétique des exploitations
L'objectif consiste à atteindre un taux de 30% des exploitations à faible dépendance énergétique en 2013 à partir de 3 axes de travail :
1. Réalisation de 100 000 diagnostics énergétiques d'exploitation en 5 ans en France
2. Maîtrise de la consommation d'énergie sur le matériel et dans les élevages
3. Production d'énergie par la méthanisation, la biomasse agricole, le bois, le photovoltaïque, les chauffe-eau et séchage solaire.

L'engagement de 50% des exploitations agricoles dans une démarche de certification environnementale
d'ici 2012 avec 3 niveaux de progression envisagés pouvant aller jusqu'à la haute valeur environnementale.

C'est dans un esprit d'ouverture et de dialogue que les Chambres d'agriculture se sont engagées dans cette démarche. Mais l'agriculture demeure, avant tout, une activité économique et les agriculteurs agissent d'ores et déjà au quotidien en faveur de la protection de l'environnement et notamment au travers de l'optimisation de l'utilisation des intrants, du développement des démarches qualité, ainsi que la maîtrise de l'énergie. Les Chambres d'agriculture vont renforcer leur implication au service des agriculteurs dans ces différents domaines. Nous vous tiendrons informés de l'état d'avancement de ces différentes orientations.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires