Chambre d'agriculture de la Mayenne : Le pâturage des grands troupeaux

Le paysage laitier du département a connu ces dernières années une augmentation dans la taille des troupeaux. Un nombre croissant d'élevages compte aujourd'hui plus de 70 vaches laitières (de l'ordre de 5 % des exploitations laitières mayennaises). Une des conséquences de cette évolution est le recul observé du pâturage dans certains élevages présentant des grands troupeaux.

La surface accessible est évidemment une des principales causes : il est plus facile de disposer de 25 ares/VL autour des bâtiments pour un troupeau de 40 vaches que dans une situation avec 80 laitières.

Pour autant, faire pâturer 50 ou 100 vaches laitières n'a rien de fondamentalement différent. Tout repose sur la qualité des prairies et l'organisation du parcellaire : la taille et le découpage du parcellaire, les points d'eau, les chemins d'accès.
Les avantages liés à une bonne valorisation de l'herbe au pâturage sont les mêmes qu'avec un troupeau de plus petite taille :
- une meilleure maîtrise du coût alimentaire
- un besoin en stock moins important en particulier si l'on réussit à fermer le silo
- un meilleur équilibre minéral de la ration avec la période de pâturage

Avec l'agrandissement de la taille des troupeaux laitier, le pâturage doit rester un élément de cohérence du système fourrager et alimentaire.

Contact : Patrice PIERRE - 02 43 70 10 70
patrice.pierre@mayenne.chambagri.fr

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires