Chambre d'agriculture de la Mayenne : Le semis direct, des avantages économiques et agronomiques

Hélène GERMON

Travailler en semis direct, c'est cesser le travail du sol et semer directement avec un semoir adapté, du style Easydrill, SD 3000, Semeato…Le travail du sol peut aussi se limiter simplement à celui du lit de semences.

Semis direct, quel objectif ?

L'objectif est souvent de réduire les charges de mécanisation, de carburant, de gagner du temps et donc plus globalement arriver à des avantages économiques. Mais certains recherchent aussi l'aspect environnemental et durable du système d'exploitation, notamment dans la stratégie de semis direct sous couvert.

Cette technique, qui existe depuis très longtemps, se développe doucement en Mayenne. Elle nécessite l'acquisition d'un savoir faire pratique et, au moins au début, d'investir un peu de temps d'observation et de formation dans un groupe d'échange. Il n'y a pas de recette toute faite, même si certains grands principes sont obligatoires pour réussir. Ceci rend ce mode d'implantation des cultures difficile à généraliser. La mise en place du semis direct conduit ponctuellement à certains échecs, mais peut être aussi une nouvelle source de motivation et de progrès sur les exploitations.

Importance du système d'exploitation

Cette technique de « simplification » de l'implantation des cultures est souvent plus facile à démarrer en système céréalier. En effet, les apports de déjections organiques ou les travaux d'ensilage sont souvent un frein sur nos sols à tendance limoneuse et donc sensibles aux tassements. Mais le système polyculture élevage a aussi ses avantages (rotation avec prairies, alternance de culture de printemps et d'automne, présence de matières organiques…). Dans tous les cas, la réussite passe par une rotation diversifiée avec la mise en place d'intercultures. L'utilisation de désherbant supplémentaire n'est pas systématique, mais il est en général difficile de se passer complètement de glyphosate pour le moment.

La phase de transition entre le sans labour et le semis direct est parfois délicate (investissements humains et financiers, gestions des ravageurs…). Il ne faut pas hésiter à retravailler son sol ponctuellement en cas de besoin. Mais au bout de quelques années l'intérêt économique et agronomique est réel.

Contact : 02 43 70 10 70

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier