Chambre d'agriculture de la Mayenne : Se former tout au long de la vie professionnelle

Aujourd'hui , que l'on soit salarié ou chef d'entreprise notre parcours n'est plus tracé d'avance. Pour les uns, par nécessité d'adaptation à l'emploi, pour les autres au regard du contexte dans lequel évoluent les entreprises et qui occasionne une mise à jour des compétences - quelles soient dans un registre technique, règlementaire ou plus généralement liée au pilotage de l'exploitation.

La formation professionnelle continue, une voie privilégiée d'adaptation

Au sein de la Chambre d'agriculture de la Mayenne, au total plus de 35 000 heures de formation sont dispensées auprès de 1 500 stagiaires chaque année (dont les stages « installation »). Un panel de sessions sur 9 grandes thématiques est présenté, chaque année, dans un catalogue envoyé à tous les agriculteurs. Cependant, en dehors de cette offre qui vous est présentée à l'automne, des actions sont conduites de façon ponctuelle tout au long de l'année dans un souci de réactivité aux évolutions conjoncturelles et de réponse aux besoins des agriculteurs.

La démarche qualité formation

La formation est une compétence forte de la Chambre d'agriculture et un volet essentiel des services proposés. En conséquence, dans un souci de qualité de ses prestations, la Chambre d'agriculture s'est engagée en 2008 dans un processus de certification qui connaîtra une étape décisive cette année puisqu'elle est candidate à la « certification qualité de services » pour ses activités de formation.

La formation continue, pourquoi ?

Entretenir ses compétences en mettant à jour ses connaissances, échanger avec ses pairs et s'enrichir d'une réflexion partagée, prendre du recul sur ses pratiques, voici quelques uns des intérêts mis en avant par les stagiaires qui participent aux actions de formation proposées par la Chambre d'agriculture.
Pour vous permettre, vous aussi, d'envisager de participer aux actions de formation de votre choix, la Chambre d'agriculture s'attache à vous proposer des sessions en dehors des fortes périodes de production, les fonds d'assurance formation (VIVEA et FAFSEA entre autres) assurent une prise en charge financière d'une partie des coûts et l'Etat incite les chefs d'entreprises à se former par la création d'un crédit d'impôts.
Autant de paramètres qui doivent vous permettre de passer à « l'action formation » au bénéfice de votre entreprise ! N'hésitez pas à nous contacter.

Contact : Sophie LEMONNIER - 02 43 67 37 02

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier