Chambre d'Agriculture du Cantal : "Aucune production agricole n'est épargnée par la crise"

R. Saint-André

Tour d'horizon de l'actualité agricole vue par la Chambre d'agriculture.

Outre le point sur l'organisation de l'établissement consulaire, les sessions à la Chambre d'agriculture sont l'occasion pour les élus professionnels d'évoquer et de se prononcer sur divers sujets d'actualité. “Une actualité lourde”, comme l'a admis le président, Louis-François Fontant.

Vendredi 30 avril, la réunion s'est ouverte sur le constat que toutes les productions agricoles étaient touchées par une baisse de revenu. Et pas seulement dans le monde de l'élevage. Témoin : la manifestation des céréaliers à Paris. Néanmoins, M. Fontant se dit convaincu que les pouvoirs publics prennent conscience que “l'agriculture redevient un axe stratégique et ne peut pas être conduite sans une politique agricole commune forte, dotée de moyens”. Il précise cependant que les agriculteurs ne pourront pas attendre la réforme de 2013 et que des décisions devront être prises durant les discussions préalables.

Le président se félicite que ses ressortissants “bougent, agissent pour faire vivre leur exploitation”, rappelant les services de conseils proposés par la Chambre d'agriculture et lançant du même coup une sorte d'avertissement à ceux qui ne font rien. Malgré le contexte actuel, il se tourne avec optimisme vers l'avenir, espérant le maintien du niveau de rémunération lié aux productions et une baisse du coût des intrants.

Et les rats en rajoutent

Bien sûr, les sujets d'inquiétude ne manquent pas. L'invasion des rats taupiers fait partie de ceux traités avec une extrême gravité : “On va perdre des exploitations !”, a martelé Louis-François Fontant. “Une calamité qui serait supportable une année ordinaire, conjuguée à une année de crise qui a vidé les trésorerie fera que certains ne s'en sortiront pas”, pense-t-il, appelant à l'enclenchement du fonds national des calamités.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source L'Union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier