Circuits courts : Le point de vue de Carole Doré, vice-présidente de JA national en charge du dossier Diversification

Dossier réalisé par Arnaud Carpon

Circuits courts : Le point de vue de Carole Doré, vice-présidente de JA national en charge du dossier Diversification

« En cette période économiquement très instable, les agriculteurs ont d'autant plus la volonté de se réapproprier la valeur ajoutée de leurs différentes productions. Si le circuit court est un mode de commercialisation et de consommation qui monte en puissance, il n'est en aucun cas concurrent des circuits dits longs. Bien au contraire même, ils peuvent être complémentaires pour assurer la stabilité dans une filière. Il ne faut pas non plus être réducteur en termes de circuit court. Peu importe les productions, les techniques employées, la philosophie du circuit court réside dans le nombre très réduit d'intermédiaires entre le producteur et le consommateur, un champ très large s'ouvre alors aux agriculteurs.

Là est l'enjeu de la valorisation des produits. Le collectif sera aussi une clé de réussite dans l'organisation des circuits courts. Le groupe »diversification-valorisation des produits« a décidé d'en faire sa priorité pour les mois à venir. De nombreuses thématiques rejoignent ce dossier et les attentes sont grandissantes. Nous nous pencherons ainsi sur l'installation de jeunes sur des structures en circuits courts, l'accompagnement qui leur est proposé, l'offre de formations adéquate... Sur un tel sujet, les agriculteurs ont entre leurs mains une partie de leur avenir. La volonté qu'ils mettront à s'organiser et à monter des projets traduira un dynamisme personnel et collectif qui rejaillira sur un territoire local. Nous revendiquons souvent notre ancrage au terroir, à nous de le prouver ! »

Source Ja Mag Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier