Cologne : Le foie gras persona non grata à Anuga

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire menace de ne pas participer à l'ouverture d' « Anuga » pour protester contre l'interdiction « inacceptable » faite aux producteurs de foie gras d'exposer au salon de Cologne.

« Il importe à la filière française du foie gras d'être présente dans un salon visité par de nombreux acheteurs, dans une période précédant les fêtes de fin d'année. En tout état de cause, si cette exclusion était confirmée, je ne pourrais pas envisager de participer à l'ouverture » du salon Anuga, écrit M. Le Maire dans sa lettre à son homologue allemand Ilse Aigner.

Une dizaine de producteurs et des élus du sud-ouest se sont indignés vendredi de la mise à l'écart du foie gras au prochain Salon alimentaire de Cologne, du 8 au 12 octobre, sous la pression des militants opposés au gavage des canards.

Bruno Le Maire rappelle à la ministre que la France applique « rigoureusement toute la réglementation communautaire sur le bien-être animal » et estime que les produits respectant cette réglementation devraient tous y avoir accès.

Il craint, par ailleurs, que ce « genre d'interdictions injustifiées » qui touche aujourd'hui la promotion du foie gras puisse pénaliser demain toutes les viandes. Le ministre français demande donc à son homologue d'intervenir auprès des organisateurs de l'Anuga afin qu'ils reviennent sur cette décision.

La foire Anuga, qui se tient tous les deux ans à Cologne, revendique le titre de première foire de l'alimentation mondiale.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier