Commerce international : Américains et Européens s'accordent sur l'importation de boeufs

SC

Les États-unis et l'Union européenne ont signé un accord préliminaire qui doit leur permettre de régler leur conflit sur la commercialisation en Europe du boeuf américain.

« Nous avons atteint un compromis qui fournit une issue pragmatique dans le conflit de longue date sur le boeuf », indiquent dans un communiqué commun le représentant américain au Commerce extérieur (USTR), Ron Kirk et la commissaire européenne au Commerce Catherine Ashton.

Aux termes de l'accord signé mercredi, l'UE va autoriser l'importation de « boeuf de qualité produit à partir d'animaux qui n'ont pas été traités avec des hormones de croissance, à hauteur de 20.000 tonnes pendant les trois premières années puis 45.000 tonnes à partir de la quatrième ». En échange, Washington maintiendra les sanctions existantes et n'en imposera pas de nouvelle pendant la période initiale de trois ans, et supprimera toutes les sanctions durant la quatrième année. Cet accord implique notamment que les États-unis renoncent au triplement des droits de douanes contre le roquefort.

Ce conflit, qui a démarré dans les années 1980, a donné lieu à plusieurs jugements de l'Organisation mondiale du commerce. Le dernier en date, le 16 octobre, affirmait la légalité des sanctions prises, en rétorsion, par les États-unis et le Canada contre les produits européens. L'UE bloque en effet le boeuf américain sur son territoire, au prétexte que la viande des animaux traités aux hormones pourrait menacer la santé des consommateurs.


Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires