Commercialisation : Michel Barnier veut développer les circuits courts

SC

Le ministre de l'agriculture et de la pêche, a annoncé, lors d'un déplacement à Vanves, un plan d'actions pour favoriser le développement des circuits courts des produits agricoles et notamment les Amap.

L'objectif est, selon le ministère, de développer la part des produits de saison et de proximité dans les achats alimentaires dans le double intérêt des consommateurs et des agriculteurs. «Les circuits courts, qui recréent du lien entre les consommateurs et les agriculteurs, contribuent au développement d'une agriculture durable et d'une consommation responsable. Ils recèlent un potentiel de développement important permettant de mieux valoriser les productions, de créer des emplois...» explique le ministre de l'agriculture et de la pêche.

Ce plan comprend des mesures de formation des agriculteurs à ce type de vente, des mesures pour favoriser leur installation et une meilleure organisation du réseau. Des références technico-économiques vont notamment être mises en places pour permettre aux partenaires financiers d'évaluer la viabilité économique des projets. L'accès au foncier, aux aides publiques et aux prêts bancaires est en effet le principal frein pour les agriculteurs souhaitant s'engager dans ce mode de commercialisation. Un espace dédié aux circuits courts va être créé sur le site internet du Ministère..

Selon le ministère, un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui s'exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire. Il comprend non seulement la vente à la ferme, les Amap, mais aussi la vente sur les marchés, à domicile, par correspondance ainsi que les commerçants détaillants. 88. 600 exploitations agricoles réalisaient de la vente directe en 2005, soit 16,3% des exploitations agricoles dont 47% qui transforment les produits.

Pièces jointes

Source Ministère de l'Agriculture et de la Pêche

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier