Conflit du lait : Nouvelle journée de mobilisation lundi 25 mai

SC avec AFP

La Fnsea organise une nouvelle journée d'action le 25 mai pour protester contre l'effondrement des cours des prix du lait. De son côté, la Confédération paysanne appelle les producteurs à manifester, lundi, à Rennes.

Le syndicat agricole majoritaire réclame notamment que soit décidé, la semaine prochaine, une date de négociation nationale pour fixer les prix des livraisons du mois de mai qui doivent être payés en juin.

L'objectif est également de peser sur Bruxelles, le jour de la réunion des ministres de l'Agriculture des États membres de l'UE. Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, a d'ailleurs obtenu l'inscription à l'ordre du jour de cette réunion - avec l'appui de l'Allemagne - d'un examen du marché laitier.

Les producteurs européens affiliés à l'organisation des producteurs de lait (OPL) et l'European Milk Board (EMB) manifesteront également lundi prochain à Bruxelles pour exiger « une autre politique laitière européenne » alors que la Confédération paysanne appelle les producteurs du Grand Ouest à se réunir à Rennes ce même jour.

Les producteurs relâchent la pression


En attendant, les producteurs ont un peu relâché la pression et ont débloqué dans l'Ouest les sites qui étaient paralysés depuis plusieurs jours. Dans le Maine-et-Loire, la fromagerie Tessier (groupe Bongrain) à Cornillé-les-Caves, a elle aussi été débloquée.

La collecte de lait, totalement arrêtée dans plusieurs départements bretons et des Pays de Loire, reprend doucement mais reste perturbée. Dans le Calvados, comme à Bayeux ou à Villers-Bocage, des producteurs ont contraint jeudi des grandes surfaces à fermer leurs portes pour ce jeudi férié, mais ils ont évacué la plate-forme Leclerc de Lisieux. Dans la Manche, des actions similaires visant à faire fermer les portes des supermarchés étaient en cours jeudi matin.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier