Congrès de la FNSEA : Manuel Valls promet aux agriculteurs aides, soutien et procédures allégées

Congrès de la   FNSEA : Manuel Valls promet aux agriculteurs aides, soutien et procédures allégées

Le Premier ministre Manuel Valls a assuré les agriculteurs réunis à Saint-Etienne pour le congrès de la FNSEA, leur syndicat majoritaire, du soutien de l’État et promis que les aides européennes seraient versées dans les délais prévus.

La Politique agricole commune (PAC), la première et la plus aboutie des politiques communautaires, suscite de nombreuses interrogations et inquiétudes du monde agricole avec l'entrée en vigueur de sa nouvelle version pour la période 2015-2022.

"A la suite de la réforme menée, et pour vous permettre d'avoir le temps de remplir les dossiers PAC, le calendrier a été décalé à la demande de la France et dans toute l'Union européenne", a rappelé le Premier ministre.  "Je voulais, aujourd'hui, vous rassurer : ce décalage de calendrier ne remettra pas en cause le paiement des aides avant la fin de l'année, ni le versement des avances. J'en prends l'engagement devant vous".

Alléger les procédures

Il a également promis "d'alléger les procédures, aujourd'hui trop lourdes et trop longues" préalables aux installations et innovations, que dénoncent régulièrement les agriculteurs qui se disent "entravés". "Je pense par exemple aux études d'impact. Elles devront être alignées sur les standards de nos voisins européens dès la fin de cette année", a annoncé le ministre, en jugeant qu'il ne fallait pas en la matière "se montrer plus royaliste que le roi".

Manuel Valls, fortement applaudi après ces annonces, bien "qu'issu d'une majorité de gauche" comme l'a rappelé le président de la FNSEA Xavier Beulin, est le premier chef de gouvernement invité à s'exprimer devant le congrès annuel de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles.

« Les paysans sont les meilleurs écologistes de notre pays »

Il a également annoncé "le déploiement d'un dispositif de garanties publiques pour faciliter l'accès des agriculteurs au pré-financement du CICE" ce qui revient à les faire bénéficier de ce crédit d'investissement au même titre que les autres chefs d'entreprise. Enfin, il a rappelé la grande distribution à ses devoirs : elle doit "accepter des hausses de prix (...) J'ai demandé au ministre de l’Économie de se montrer d'une grande fermeté sur ce sujet".

Soucieux d'apaiser les esprits, Manuel Valls a assuré à l'auditoire qu'à ses yeux, les "agriculteurs, les  paysans sont aujourd'hui les meilleurs écologistes de notre pays". "Sachez que le gouvernement est à votre écoute et à vos côtés pour accompagner l'évolution de vos métiers", a-t-il dit.

Le premier ministre  est reparti  sous les vivats des quelque 1.300 adhérents du premier syndicat agricole. "Il fallait des couilles pour venir!" a même salué un participant, dans une foule réactive, qui a applaudi Valls autant qu'elle a sifflé le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, à ses côtés. Il effectuait ce déplacement à la veille du deuxième tour des élections départementales dimanche et de nombreuses triangulaires très disputées entre la majorité, l'UMP et le Front National.

C'est le troisième rendez-vous de l'hôte de Matignon avec le monde agricole, après le congrès des Jeunes agriculteurs en septembre 2014 et le salon de l'agriculture le mois dernier à Paris.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 9

aviron

Qu'est e qui faut pas dire pour récupérer quelques voix!!! les agriculteurs sont les meilleurs écologistes lol... Enfin comme le ridicule ne tue pas, ils ne risquent rien... Et je suis sûr qu'il est sorti sous les applaudissements... Mais qu'est ce qu'on est con quand on est en groupe...

barinne

reponse aronmam prend la de suite et sert toi en bien

Aronman

Agriculteurs, meilleurs écologistes, mais bien sûr !!!
Et pourquoi pas leur filer les clés du ministère de l'environnement, pendant qu'on y est !
Autant se pendre à une corde tout de suite....

freiheit

je ne savais pas qu on etaient les meilleurs ecolos mais j ai une certitude c est que nos ministres sont les meilleurs troubadours et jongleurs qu on aient eu jusqua la

agripoy89

Ce n est pas la volatilité des prix ou les aléas climatiques qui nous plombent le plus mais c est l incontinence réglementaire de nos politiques !!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier