Conjoncture : La hausse des prix agricoles se tasse

SC

Les statistiques du ministère de l'Agriculture confirment le ralentissement de la hausse des prix agricoles à la production, principalement en raison du repli des prix des céréales.

En juillet 2008, la hausse des prix agricoles sur un an descend à 11% alors qu'elle était de 22% en mars 2007. Les prix des grandes cultures ne dépassent plus que de 6,6% les prix de juillet 2007. Malgré ce ralentissement, ces prix restent élevés, supérieurs de 40 % au prix moyen des cinq dernières années. Ce tassement est particulièrement sensible pour les céréales dont la hausse des prix par rapport à juillet 2007 n'est plus que de 2%. La hausse du prix du blé passe de 32% en mai à 1,7% en juillet et le prix de l'orge recule de 8,5%.

Les prix des oléagineux dépassent encore de 53 % les prix de juillet 2007. Le vin, dont la hausse sur un an reste voisine de 14 % depuis le début de l'année, contribue pour une part importante à la hausse générale (17,4% en juillet au lieu de 12,4% les mois précédents).

Lait : premier contributeur à la hausse des prix agricoles

Les prix des fruits dépassent en juillet 2008 de 34% ceux de juillet 2007, se situant bien au-dessus du prix moyen des cinq dernières années (+30%). La hausse des prix sur un an atteint pour les abricots 54% en juin et 32% en juillet, et 38% en juillet pour les pêches. Au contraire, les prix des légumes reculent.

Quant au bétail, le prix des veaux recule fortement par rapport à 2007 (13%) alors que le prix des porcins progresse (+16 % contre 7% en mai). Dans le contexte du début de l'été 2008, le lait de vache devient le premier contributeur à la hausse des prix agricoles, l'écart se maintenant à près de 20% par rapport à juillet 2007.

Prix à la consommation : +6,7% sur un an

A la consommation, la hausse des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées atteint 6,7% en juillet par rapport à 2007. Elle poursuit son rythme pour les viandes (+ 5%), les pains et céréales (+7%), les huiles et graisses (+11%) et les produits laitiers (+11%). En juillet, la hausse des prix des fruits à la production se répercute sur les prix à la consommation (+19 % contre 2,5 % en juin). Au contraire, les prix des légumes frais se rapprochent des prix plus bas de 2007.

 

Source Agreste Conjoncture

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier