Conjoncture Limousin : Le chiffre du mois +16%

C'est l'évolution du prix de l'agneau limousin sur le dernier trimestre de l'année 2009. Cette progression se situe 3 points au-dessus de celle déjà marquée de 2008.

Si la dernière cotation hebdomadaire de l'année 2009 sur la place de Limoges reste finalement en léger retrait par rapport à celle de 2008, le prix moyen annuel affiche quant à lui une croissance pour la 5ème année consécutive. Cette fermeté des cours est d'abord à mettre au crédit d'une bonne tenue de la demande en viande ovine à cette période de l'année. La conjonction de l'Aïdel-Kébir (ou « grande fête du sacrifice ») fin novembre et des fêtes de fin d'année, un mois plus tard, a favorisé la consommation des ménages et ce pour toutes les catégories de viande.

À la même période, l'offre reste quant à elle plutôt limitée, les agnelages et les premières sorties massives de bergerie n'arrivant au mieux qu'au premier trimestre. Cette tension entre les disponibilités des élevages et la demande des consommateurs s'est traduite assez naturellement par une augmentation des cours des transactions qui a pu profiter à toutes les qualités présentées sur le marché.

Cette bonne tenue relative du marché des ovins n'aura pas forcément été le lot des autres espèces animales. Les broutards comme les veaux de boucherie parviennent au mieux juste à stabiliser leurs prix à un niveau moyen, les gros bovins faisant les frais d'une consommation en berne.

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires