Coopération sud-sud : Le Brésil veut aider l'Afrique à faire sa «révolution verte»

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, a promis aux pays africains de les aider à réaliser leur « revolution verte », à l'ouverture d'un sommet de l'Union africaine à Syrte (Libye) dont le thème est le développement de l'agriculture.

Dans un discours devant les chefs d'État africains, M. Lula a défendu sa vision d'une coopération sud-sud accrue comme force d'attaque «contre les iniquités qui persistent dans l'ordre mondial ». « Nous avons avec l'Afrique des défis semblables de développement: combattre la famine et la pauvreté, garantir la sécurité alimentaire de nos populations », estime le président brésilien.

Il a pris l'engagement d'aider l'Afrique à promouvoir sa propre révolution verte qui « ne doit pas se faire sans l'agriculture familiale et doit créer des emplois ». M. Lula a aussi plaidé en faveur de la révolution des bioénergies et de la production de biocarburants, en développant par exemple la culture de la canne à sucre en Afrique pour produire de l'éthanol.

Hôte du sommet, le leader libyen Mouammar Kadhafi a répondu que l'idée lui semblait intéressante, à condition que cela ne se fasse pas au détriment de la nourriture. Le dirigeant libyen a accepté, au nom de l'Union Africaine, la proposition d'organiser au Brésil une réunion avec l'ensemble des ministres africains de l'agriculture.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier