Coup d’envoi au Gaec de la Haute Vallée

Christian Fournier

Lancement de l’opération lundi 13 mai avec les écoliers de Notre-Dame- des-Oliviers de Murat à Albepierre-Bredons.

L’opération “Fermes ouvertes” qui existe depuis 23 ans, a pour but de faire découvrir aux enfants le métier d’agriculteur. Pendant une demi-journée, ils sont ainsi invités à visiter et découvrir les installations d’une ferme, ses cultures, ses animaux et ses machines. L’objectif est culturel et passe par une pédagogie active et ludique auprès des écoliers. Dans le Cantal, “ce sont ainsi une vingtaine d’écoles et quelque 350 écoliers de CM1 et CM2 notamment qui, durant cette semaine, ont pu visiter différentes exploitations avec divers types de productions et qui, parallèlement, peuvent être engagées dans des processus de diversification”, indiquait Laura Ressouche, agricultrice à Brezons et membre de la commission des agricultrices de la FDSEA du Cantal, organisatrice de l’évènement.

Communiquer, un parti pris du Gaec

Durant deux heures, les enfants étaient ainsi invités à visiter l’ensemble de l’exploitation, mais aussi, sous la houlette de Nathalie Meironen, à découvrir son métier, le fonctionnement des divers matériels, la traite. Le Gaec de la Haute Vallée (Le Pignou d’Albepierre-Bredons) qui transforme sa production laitière en fromages participait pour la première fois à l’opération : “Je connaissais le principe et c’est dans la lignée de nos souhaits d’accueillir un maximum de monde, des enfants ou des adultes” indiquait Nathalie Meironen, désireuse ainsi de “communiquer sur notre métier, sensibiliser les personnes à l’agriculture et à l’alimentation”. Conviés à des travaux pratiques, les écoliers devaient en outre, ce jour-là, fabriquer eux-mêmes un fromage après avoir écouté les différentes étapes qui président à cette production : caillage, égouttage moulage, salage, affinage en cave, en résumé. “Cette manifestation, entièrement gratuite pour les écoles, soulignaient les organisatrices, vise à susciter des vocations” pour ce métier que les membres du Gaec, comme beaucoup de leurs homologues, pratiquent avec passion. À l’issue de cette semaine de visites, un concours sera aussi proposé à ces mêmes écoles sur le thème : “Imaginez si vous étiez agriculteur” un travail réalisé en classe et des participants qui seront ensuite départagés par un jury de la FDSEA.

“Dans notre projet d’école”

“Notre projet d’école comprend un volet “ouverture de l’enfant à l’environnement extérieur”, et c’est donc tout naturellement que nous avons choisi d’y participer” complétait Anne-Laure Laforgue, directrice de l’école Notre-Dame-des-Oliviers, un établissement qui participe d’ailleurs régulièrement à ce type d’opération. “Cette année, ajoutait l’institutrice, j’avais choisi la fabrication du fromage car ce thème était nouveau pour nous. C’est une pure découverte pour les enfants qui seront ensuite conduits, dans le cadre de leur voyage scolaire, à découvrir la fabrication du fromage comme cela se faisait hier, c’est-à-dire, dans un buron.” Elle se félicitait en outre de “cet apport de connaissances supplémentaires qui font partie de notre culture, de notre région” et saluait cette initiative de la FDSEA “qui plus est, gratuite, ce qui nous permet d’autant plus de répondre à cette sollicitation”.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier