Crédit Agricole/Chambres d’agriculture : un accord pour développer la vente directe et le e-commerce

S C

Crédit Agricole/Chambres d’agriculture : un accord pour développer la vente directe et le e-commerce
40% des agriculteurs sont concernés par l’accueil ou la vente de produits à la ferme (DR)

Le Crédit Agricole et l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA)ont signé le 16 octobre 2013 un partenariat commercial avec pour objectif d’aider les agriculteurs à s’équiper en solutions monétiques pour développer la vente de proximité et le e-commerce.

De plus en plus, les consommateurs sont à la recherche de proximité, de qualité, d’authenticité... La vente de produits alimentaires en circuits courts connait de ce fait un succès grandissant avec 3,1 % de croissance moyenne annuelle entre 2005 et 2010.

Pour soutenir les agriculteurs soucieux de commercialiser  leurs produits à la ferme ou sur internet, l’APCA et le Crédit Agricole viennent de signer un partenariat commercial portant sur la location de terminaux de paiement électronique (TPE) et sur la sécurisation des paiements en ligne grâce au service e-transactions. « C’est un nouveau métier que découvrent les agriculteurs, 4 sur 10 sont désormais concernés soit par l’accueil soit par la vente de produits à la ferme (...). Le Crédit Agricole a tout intérêt à jouer cette carte», précise Jean-Marie Sander, président de Crédit Agricole SA.

sander-apca

Guy vasseur, président de l'APCA et Jean-marie Sander, président de Crédit Agricole SA lors de la signature (Photo FNCA)

Des réductions sur les offres monétiques

Concrètement, le Crédit Agricole va proposer à ses clients des réductions tarifaires sur ses offres monétiques (TPE, kit  e-transactions), sur les frais d’installation et les abonnements. Les nouveaux exploitants installés depuis moins de cinq ans pourront bénéficier de réductions majorées.  « L’acceptation des paiements par carte bancaire sur le lieu de vente ou sur un site de e-commerce constitue un accélérateur d’activité » explique  le Crédit Agricole et l’APCA dans un communiqué commun.

Ces avantages s’appliqueront aux adhérents de « Bienvenue à la ferme » mais aussi  aux agriculteurs ayant  créé leur propre site de e-commerce par le biais de « Mes produits en ligne » mis en place par l’APCA.  « Bienvenue à la ferme », créé il y a 25 ans par les Chambres d’agriculture, est aujourd’hui  la première marque d’accueil et de vente à la ferme et compte plus de 6.350 adhérents en France.  

Signé au niveau national, cet accord doit encore être décliné dans chaque région, entre les différentes Caisses régionales de Crédit Agricole et les Chambres d’agriculture. 

Sur le même sujet