Crédit d'impôt : Une solution pour partir en vacances

Didier BOUVILLE et Eva DZ

Crédit d'impôt : Une solution pour partir en vacances

La loi d'orientation agricole votée début 2006 a acté le principe d'un crédit d'impôt au titre des dépenses de remplacement pour congés de certains exploitants agricoles. Reportages chez deux agriculteurs aveyronnais qui ont fait appel au Service de Remplacement départemental.

Lunac : «Un dispositif à conserver»

Producteur de lait de vache à Lunel, Pierre Mirabel est un fidèle du Service de Remplacement. Le nouveau dispositif de crédit d'impôt pour les congés est bien accueilli. «Mais c'est d'abord un meilleur prix du lait qu'il nous faudrait» résume t-il.

Pierre Mirabel est installé en individuel depuis 1983 sur la commune de Lunac, sur une exploitation de 49 ha SAU. Il élève une quarantaine de vaches laitières de races Prim'Holstein et Montbéliardes avec un quota de 243 000 litres de lait livrés à la coopérative Sodiaal.
Ce producteur âgé de 46 ans, marié à une infirmière salariée, père de deux jeunes enfants, a des journées de travail bien remplies. «243 000 litres de quota, pour une UTH, c'est un maximum à mon avis. Les coups de mains de mes parents m'aident bien» confie t-il. Il fait appel au Service de Remplacement depuis longtemps, notamment pour prendre des congés en famille et changer d'air. «Nous partons deux fois six jours par an, en hiver et en été, comme en juillet dernier. Sans ce nouveau dispositif de crédit d'impôt, nous ne serions pas partis cet été. Notre revenu de producteur laitier va mal, avec des prix bas, des charges qui flambent pour le fuel et l'alimentation, en plus des annuités de financement de la mise aux normes de mes bâtiments. Ce crédit d'impôt doit être maintenu au delà de l'année 2009, car ce n'est pas avec notre revenu que l'on pourra partir en vacances...» lâche t-il. «L'idéal serait d'avoir un prix du lait correct» insiste Pierre.

Rignac-Montbazens : «Partir en toute confiance»

René Frayssinet et son épouse se sont toujours octroyés quelques jours de congés chaque année mais depuis trois ans, ils font appel au salarié du service de remplacement local de Rignac - Montbazens pour partir en vacances.

«Celà fait déjà quatre ou cinq ans que j'adhère au service de remplacement local, depuis son origine en fait. C'est la troisième année que je fais appel à lui pour me remplacer pour partir en congés», explique l'éleveur de vaches laitières, installé depuis 1977 près de Rignac.
Car jusqu'alors, pour pouvoir prendre des vacances, René Frayssinet embauchait des aides familiaux essentiellement pour assurer la traite. Aujourd'hui il est heureux de pouvoir compter sur le service de remplacement et son salarié Jean-François Delmas qui assure le travail sur la ferme et le soin aux 26 vaches laitières plus le renouvellement, pendant une semaine.
«Jean-François connaît bien la ferme, les animaux, je pars en toute confiance», assure le chef d'exploitation, qui affirme ainsi qu'il ne l'a pas appelé cette année, pendant sa semaine de vacances en juin !
La mesure du crédit d'impôt pour congés n'a donc pas changé la façon de fonctionner de René Frayssinet qui en bénéficie depuis deux ans. «Je suis bien sûr satisfait de pouvoir bénéficier de ce soutien qui me permet d'être remboursé de 66 euros sur une journée à 132 euros sachant que nous devons réaliser une avance de trésorerie mais c'est toujours appréciable d'avoir ce type de mesures qui permet d'améliorer les conditions de travail et de vie des agriculteurs» avance le couple.

Renseignements complémentaires :

Service de Remplacement Départemental
Tél. 05 65 73 77 97
E-mail : srda12@wanadoo.fr

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires