Cuma de Racquetière : 30 printemps

anne

Cuma de Racquetière : 30 printemps

La Cuma de Racquetière a été créée sur la commune de Monétay sur Loire il y a maintenant 30 ans par Monsieur Minard suivi par 14 agriculteurs, pour l'achat d'une rigoleuse. Aujourd'hui, elle en compte plus de 40 sur le canton de Dompierre sur Besbre et les communes limitrophes.

30 ans pendant lesquels ont été achetés des dizaines de matériels : faucheuse, épandeur, combiné, cover crop, round baller, enrubanneuse, casse bois, écorneuse, ….
Lors de chaque assemblée, Monsieur PROBOEUF donne lecture des coûts facturés pour les 30 matériels détenus. Quelques exemples :
Enrubanneuses 2 084 bottes à 0.25 € et 1 819 bottes à 0.84 €
Round baller 2 344 bottes à 0.30 € et 3 570 bottes à 2.30 €
Broyeur de haies 368 ha à 2.10 €
Rototrancheuse 2 183 ha à 0.30 €
Tonne 533 ha à 0.60 €
Combiné 85 ha à 3 €


Les membres du bureau insistent sur un point : la facturation des matériels prend en compte une petite marge qui permet de payer les réparations, l'entretien sans faire appel au porte monnaie des adhérents, ce qui est très important. Ce fonds de roulement rassure et contribue au bon fonctionnement de la Cuma. La Cuma de Racquetière n'est pas une exception et travaille comme la majorité des Cuma Bourbonnaises. Quand une Cuma compte plus de 40 adhérents et une trentaine de matériel, une certaine rigueur de travail s'impose.
Lors de chaque assemblée, Le Président Jean Claude CHASSOT qui ne mâche pas ses mots, expose aux adhérents les problèmes rencontrés au cours de l'année : si un matériel a été mal entretenu, pas ramené chez le responsable dans le temps imparti, … ils en discutent.
Il est nécessaire d'être franc pour travailler en groupe. Cela permet d'éclaircir les choses et de ne pas laisser s'installer certains malentendus.
En 2010, la Cuma compte acheter un enfonce pieux, une cureuse, un giro broyeur, un casse bois. Ces achats ne seront réalisables que si les engagements des adhérents permettent de payer un coût raisonnable à l'unité.
« Encore un an et après j'arrête. Place aux jeunes ! ». C'est avec cette phrase que Monsieur CHASSOT président de la Cuma depuis 1988 a clôturé les travaux de l'assemblée générale non sans avoir remercié les membres du bureau qui font un travail remarquable tout au long de l'année !!!!

Source cuma03

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires