D'après le ministère de l'Agriculture : Chute de 34% du revenu des agriculteurs français en 2009

B.BOUCHOT d'après AFP et Agreste

Les revenus des agriculteurs français ont chuté de 34% en 2009 en raison du recul des prix agricoles, après avoir déjà baissé de 20% en 2008, année déjà difficile, selon les comptes prévisionnels de l'Agriculture publiés par le ministère.

Le revenu annuel moyen des agriculteurs devrait se situer en 2009 à 14.500 euros, soit près de moitié moins que le record de 28.500 euros enregistré en 2007. Le niveau des revenus de 2009 est également en-dessous de celui du début des années 1990. La baisse des prix de la plupart des productions agricoles explique en grande partie cette dégringolade que le recul des coûts de production (énergie, alimentation animale...) n'a pas suffi à compenser.

Les plus touchés : les producteurs laitiers, les arboriculteurs, les producteurs de céréales et oléoprotéagineux

Avec un recul de 16% des prix du lait et une production en diminution, les éleveurs laitiers figurent parmi les plus affectés. Leurs revenus s'effondrent de 54% par rapport à 2008. De même les arboriculteurs (-53%), ainsi que les producteurs de céréales et oléoprotéagineux (-51%).

Les exploitations maraîchères et horticoles décrochent pour leur part de 34% par rapport à 2008, selon ces prévisions. Elles atteignent un niveau de revenu inférieur à celui du début des années 1990. Ces exploitations sont souvent plombées par leurs coûts d'exploitation et surtout un coût de la main-d'oeuvre plus élevé que celui de leurs concurrents européens.

Parmi les productions qui tirent un peu mieux leur épingle du jeu figure une partie de la viticulture, celle des vins de table et de pays (+39%). A l'inverse, les exploitations de viticulture d'appellation, en baisse depuis 2000, perdent encore 8% en 2009.

Les élevages de bovins se redressent (17%) mais cette évolution positive ne rattrape pas encore les fortes baisses des deux années précédentes. De même pour l'élevage ovin dont la progression (22%) ne comble pas le retard pris depuis 2002.

 

 

Source AFP, Graphiques Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier