Dans beaucoup de pays de l'OCDE : Des niveaux de pollution supérieurs à la normale

SC

Dans les régions agricoles de beaucoup de pays de l'OCDE, cours d'eau, lacs et aquifères affichent des niveaux de pollution supérieurs aux valeurs limites recommandées pour l'eau potable.

Un rapport de l'OCDE,* intitulé «La performance environnementale de l'agriculture dans les pays de l'OCDE depuis 1990», montre que des concentrations excessives de nitrates, de phosphore ou de pesticides ont été relevées sur plus d'un site de surveillance sur dix dans 13 pays membres de l'Organisation.

En France, le rapport note que l'agriculture est une source importante de pollution aussi bien pour les eaux de surface que les nappes phréatiques. Cette pollution est particulièrement présente dans le nord et dans l'ouest du pays.

Le retraitement de ces eaux contaminées oblige les pouvoirs publics à d'importantes dépenses. Le rapport cite l'exemple du Royaume-Uni qui y consacre chaque année un budget estimé à quelque 345 millions d'euros.

La consommation de pesticides diminue

Dans l'ensemble, la consommation de pesticides a cependant diminué dans les pays de l'OCDE depuis 1990. Mais la persistance dans l'environnement de certains pesticides anciens – dont beaucoup sont à présent interdits dans un certain nombre de pays – demeure une source de préoccupation.

L'étude montre également que dans un tiers des pays de l'OCDE, plus de 30 % de l'eau prélevée dans les nappes phréatiques est destinée à l'agriculture. Dans certaines régions d'Australie, des États-unis, de Grèce, d'Italie et du Mexique, la recharge des nappes n'arrive pas à suivre le rythme des prélèvements.

Le rapport note cependant que de plus en plus d'exploitants se tournent vers des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement qui ont favorisé un ralentissement de l'érosion des sols et une diminution de la pollution de l'air.





* Organisation de Coopération et de Développement Économiques

Source OCDE

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires