Déficit hydrique et fortes chaleurs

INSTITUT DE L'ELEVAGE IDELE

Déficit hydrique et fortes chaleurs

Comme tout le monde l’a observé, la France vient de connaître une vague de chaleur au cours du dernier mois. Combinée à de faibles ou à une absence de précipitations, elle entraîne une sécheresse agricole, caractérisée par un déficit en eau des sols superficiels. Cette sécheresse agricole est suffisamment prégnante pour impacter le développement de la végétation. Plusieurs prairies sont ainsi grillées et les cultures de maïs sont impactées dans plusieurs régions. Inversement, les stocks fourragers de printemps et des années précédentes sont corrects, ce qui donne des marges de manœuvre d’adaptation. Faites le point et suivez les recommandations techniques de l'Institut de l'Elevage.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 2

idele

Non bien sûr, pas besoin de l'Institut pour commencer à agir mais ce dossier peut peut-être aider à élargir le panel de solutions dont chacun peut disposer

portio

Pas besoins de l'institut de l'élevage pour commencer à chercher des solutions!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires