Dégâts de gibier : La facture risque de s'alourdir pour les chasseurs

SC

A la veille de l'ouverture de la chasse, la Fédération nationale de la chasse craint une hausse de la facture à régler aux agriculteurs pour les dégâts de gibiers.

Pour la Fédération nationale de la chasse, la facture globale à régler aux agriculteurs est stable et s'élève à 23,5 millions d'euros pour la saison 2006/2007, due à 83% à des dégâts causés par les sangliers et 12% par les cerfs. Mais avec la hausse des prix des céréales, la note pourrait s'alourdir tandis que le nombre de chasseurs continue de baisser. «Nous enregistrons une diminution de 2% par an, à 1,35 million d'adhérents pour la saison 2006/2007 contre 1,36 million en 2005/2006», s'inquiète le président de la FNC , Charles-Henri de Ponchalon.

Il s'inquiète également de la prolifération de sangliers, soulignant que les chasseurs devront en faire des prélèvements plus importants pour tenter d'en réguler les populations. «Nous craignons une hausse des dégâts à indemniser alors que le nombre des chasseurs n'est pas en augmentation», répète-t-il.

Un constat qui ne devrait toutefois pas ternir le moral des chasseurs français qui s'attendent à une bonne saison, tous gibiers confondus, avec deux bémols concernant la perdrix rouge et la perdrix grise, qui ont souffert des mauvaises conditions climatiques au printemps. Lièvre, pigeon et chevreuil, dont les populations se portent bien, devraient être les trois gibiers phares de la rentrée cynégétique.

L'ouverture de la chasse aura lieu le 7 septembre (Corse), le 14 (sud de la France), le 21 (Pays de Loire) et le 28 septembre (Nord de la France). Elle est ouverte depuis le 23 août en Alsace.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier